Libellés

24 sept. 2013

Montpellier, home jacking : trahi par l'ADN

Un Montpelliérain de 20 ans a été confondu par une trace ADN laissée dans la chambre d'une retraitée de 92 ans, victime d'un...home jacking ! Dans la nuit du 4 au 5 juillet, la vieille dame est brusquement tirée de son sommeil par du bruit dans sa chambre, dans une maison de l'avenue Las-Sorbes, entre les Arceaux et la cité des Cévennes et elle aperçoit une silhouette, voire deux. Voyant qu'elle est réveillée, le ou les inconnus quittent les lieux en s'emparant des clés du véhicule. Voiture qui est dérobée. Elle sera incendiée le lendemain. C'est une trace ADN isolée dans la chambre de la nonagénaire par les experts de la police technique et scientifique (Sécurité publique) qui a permis d'identifier le suspect, déjà connu de la justice et du fichier national ADN. La vieille dame ne le connaissait pas et ne l'a jamais invité dans sa chambre ! Mais, le suspect a nié les faits, avant d'être déféré ce soir devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate.
JMA

Aucun commentaire: