Libellés

18 mars 2013

Sécurité, ZSP Lunel-Mauguio : baisse spectaculaire des délits

Le préfet de l'Hérault, Pierre de Bouquet, entouré du procureur de la République de Montpellier Brice Robin, du colonel Eric Steiger, commandant le groupement de gendarmerie de l'Hérault, du chef d'escadron Sébastien Arnaud commandant la compagnie de gendarmerie de Lunel, des maires de Lunel (Claude Arnaud) et de Mauguio (Yvan Bourrel) et du député PS de la 9e circonscription, Patrick Vignal a révélé que les délits avaient nettement baissé depuis la création, il y a six mois, de la première Zone de sécurité prioritaire (ZSP) dans le département, celle de Lunel-Mauguio, à l'est de Montpellier. Sur Lunel, les cambriolages de résidences sont passés de 82 faits à 46 faits (moins 44%), les vols liés à l'automobile (vols de voiture et vols à la roulotte, c'est à dire à l'intérieur des véhicules) ont diminué de 41% (158 faits contre 270), de bons résultats qui sont sensibles aussi sur Mauguio : cambriolages en chute de 12%, vols liés à l'automobile en baisse de 18%.
Gendarmes mobiles
Les faits commis à Carnon -station-balnéaire rattachée à Mauguio, mais hors ZSP- sont inclus dans les statistiques, établies entre septembre dernier et le 1er mars. 14 gendarmes mobiles de peloton qui se relaient sont disponibles en permanence sur le ressort de la compagnie de Lunel, dans cette ZSP, limitrophe de celle mise en place dans le Gard, sur la zone Saint-Gilles/Vauvert, qui permet de relever que la délinquance se déplace souvent sur un axe Nîmes-La Grande-Motte, via le lunellois. Les gendarmes des deux ZSP sont donc en contact permanent pour lutter contre cette délinquance itinérante.
Coopération avec les policiers municipaux
Le procureur de la République de Montpellier, Brice Robin, s'est félicité de l'excellente réponse judiciaire apportée à la mise en place de cette ZSP et notamment au niveau des mineurs, qui impactent le plus le lunellois, assurant que "ces bons résultats qui honorent le colonel Steiger sont le fruit d'un partenariat exemplaire entre la préfecture, les gendarmes, les services du parquet, les élus, les chefs d'établissements scolaires, les bailleurs sociaux". Le rapprochement entre les gendarmes et les policiers municipaux de Lunel et de Mauguio constitue un atout dans le succès de cette ZSP.
Excellentes statistiques en 2012
Ces bons chiffres confirment les excellentes statistiques du groupement de gendarmerie de l'Hérault pour l'année 2012, par rapport à l'année 2011 : baisse des cambriolages des locaux industriels, commerciaux ou financiers de 26,9%, baisse des escroqueries économiques et financières de 9,9%, baisse des cambriolages de résidences principales et secondaires de 3,1%, baisse des vols sur les exploitations agricoles de 42,4%, baisse des vols sur les chantiers de 18%, baisse des vols de voiture de 17,2%, baisse des vols à la roulotte de 12,3%, des vols à l'étalage de 7,4% et des deux roues motorisés de 6,8% ! "Je peux dire qu'on n'avait jamais vu depuis très longtemps de tels chiffres positifs" témoigne un officier de gendarmerie à la retraite, qui a fait pratiquement toute sa carrière dans le Languedoc-Roussillon.
EFFECTIFS
Brigade de gendarmerie de Lunel : 49 hommes et femmes
Brigade de gendarmerie de Mauguio : 30 hommes et femmes
Brigade de recherches de Lunel qui couvre la compagnie : 12 hommes et femmes, dont 3 sont détachés au Groupe d'enquête et de lutte contre les cambriolages (GELAC), qui comprend d'autres gendarmes prélevés dans des unités de la compagnie.
Peloton de gendarmes mobiles en permanence sur la ZSP : 14 hommes et femmes.
Police municipale de Lunel : 51 hommes et femmes
Police municipale de Mauguio-Carnon : 29 hommes et femmes.
Les plaintes sont reçues à la brigade de gendarmerie de Lunel jusqu'à 21h, à celle de Mauguio jusqu'à 20h. Pour être plus proches des citoyens, les gendarmes sont équipés de voitures certes, mais effectuent également des patrouilles pédestres, en VTT, en scooter MP3 et à moto. Un bilan qui réjouit le préfet Pierre de Bousquet, à l'heure où d'autres ZSP se mettent en place, cette fois en zone police, dans les cités ouest de Montpellier et à Béziers. Un pari qui va durer dans le temps.
Jean-Marc Aubert

Aucun commentaire: